Pour le commun des mortels, ces images ne montrent qu’une mère en train de donner un bain à son nourrisson. Mais pour un œil initié, chaque geste de Anna-non est l’héritage d’une tradition séculaire.

Pendant les premiers mois de sa vie, sa mère les a lavé ses frères et elle, et avant elle, sa grand-mère avait fait la même chose pour sa progéniture.

Dans les familles ayant gardé une base traditionnelle solide, le bain traditionnel est un passage obligé pour tous les enfants durant leurs six premiers mois.

Au Bénin, il n’est pas rare qu’une personne maladive ait déjà entendu cette raillerie : « pourquoi tombes-tu autant malade ? On ne t’a pas lavé durant ton enfance ? » Bien évidemment, il ne s’agit pas ici de douche classique, mais bien du bain traditionnel que les mères donnent à leurs bébés lors de leurs premiers mois.

Il s’agit d’un bain donné avec des plantes médicinales et disposant d’importantes vertus esthétiques et sanitaires.

« Lorsque les enfants reçoivent le bain traditionnel, ils tombent très rarement malades. En plus d’agir comme un déparasitant, il a un effet préventif et dans certains cas un effet curatif pour certaines affections. Et en plus d’avoir un enfant débordant d’énergie et en bonne santé, vous avez un bébé très propre », nous explique une mère partisane de la douche traditionnelle.

En plus des vertus sanitaires et esthétiques, la douche traditionnelle est un véritable rituel consacrant la connexion entre une mère et son enfant.

 

 

Fin.

Crédit photo: Yanick Folly

Pour plus de photos  veuillez me suivre sur mon instagram: Yanick Folly

©http://yanickfolly.com/category/benin-inspiration/.